Ma collection de coquetiers anciens et modernes, en faïence, porcelaine, argent, verre, bois, métal, etc. Vente, achat, échange, petites annonces gratuites...

Collection

 


Collectionner des coquetiers s'appelle la "Coquetiphilie", ses collectionneurs sont des "Coquetiphiles ".

Coquetiers : Petits godets (récipients) creux servant à manger les œufs à la coque. Le coquetier maintient l'œuf vertical durant sa consommation avec la cuillère. Cette forme de présentation de l'œuf est typiquement française.

Coque : Enveloppe externe dure d'un œuf (Et non pas, coquille! qui est l'enveloppe de certains mollusque: huitre, escargot, etc.).

Œuf à la coque : Œuf cuit à l'eau dans sa coque, sans qu'il devienne dur (Temps de cuisson 3 minutes dans de l'eau bouillante).


Origines

Au XVIIème siècle, s'imposent sur les tables raffinées : le couteau à bout rond, le coquetier , la louche à potage, l'usage du couvert individuel et les assiettes décorées . C’est pendant le règne de Louis XV que le coquetier est apparu sous sa forme actuelle.
Les coquetiers français se répartissent en quatre groupes principaux:
- Ceux à pieds , plus ou moins hauts.(Aussi appelés "ordinaires" sur des catalogues de faïenceries du début du XXème siècle).
- Ceux avec soucoupe attenante, dit à "ramasse coques " (Aussi appelés "sur plat" ).
- Ceux doubles avec bouts de mêmes diamètres ou à diamètres différents, dit "diabolos (Aussi appelés "anglais"). Ceux qui ont un côté plus haut que l'autre sont aussi appelé "américain".
- Ceux dit de "formes " représentant des animaux (Zoomorphes), des personnages ou autres...
On peut citer également:
- Ceux de formes typiquement, anglaises tel que les "Bucket " en forme de seau (Sans pied),
- Ceux de formes horizontales, de provenances anglaises, allemandes et scandinaves qui permettent de déguster l'œuf à la coque "couché sur le côté ". (Horizontalement).
A la richesse de ces formes s'ajoute par ailleurs une opulence de matières.


Anecdote

Vous connaissez l'expression:  " Tu as gagné le coquetier ! ". (Et non pas le cocotier ! comme certains le dissent par déformation).
L'origine de cette tournure puise sa source au XIX siècle et au tout début du XX° siècle. Les forains offraient en effet aux gagnants de leurs stands de tir, des coquetiers en verre grossier non translucide ou opalin (dit aussi opaline de foire pour la même raison)


Ma collection

Qui pense «collection» a souvent à l’esprit un rassemblement d’objets inanimés, exposés dans des vitrines. Une collection est synonyme de propriété privée, bien gardée et plus ou moins précieuse. L’immuabilité de ce rassemblement n’est pourtant qu’une impression de non-initié. Car, en fait, le suivi d’une collection entraîne, pour le collectionneur, tout un éventail d’activités des plus variées: observation, tri, regroupement, classement suivant certains critères bien définis, soins et entretiens, établissement de liens avec l’histoire, etc. Les objets d’une collection éveillent la curiosité et soulèvent des questions quant à leur origine, leur histoire particulière, leurs caractéristiques. Cette curiosité incite à la recherche, à l’échange d’informations entre initiés, au suivi... «Collectionner» c’est s’approprier des objets et les réunir. Cela peut se faire de plus d’une façon. L’achat est, à priori, l’approche la plus attrayante, découvrir l'objet rare. Toutes mes acquisitions ont été faites aux marché aux puces, en salle des ventes, chez les brocanteurs et antiquaires, chez des particuliers et collectionneurs...

 Une seule règle : «Il faut collectionner ce qu'on aime» c'est évident, mais il faut le rappeler, une collection de coquetiers, c'est d'abord un plaisir qu'on se fait à soi-même. (Et ce site en fait profiter les autres...)


 

Carte postale début du XX° Siècle.


Infos

Actuellement vous trouverez 1029 photos de coquetiers différents sur le site certains sont en vente (De 1 à 60 Euros) ou en échange.

Rajout de photos de coquetiers, au fur et à mesure de mes nouvelles acquisitions. Pour vous permettre de les découvrir rapidement une rubrique " Nouveautés" a été créée.

Nous avons eu les honneurs de la presse spécialisée, le magazine "ALADIN " de Mars 2006, a fait une rubrique sur la collection de coquetiers et notamment celle de Joëlle et Jean-Claude de www.coquetiphilie.online.fr

Unique en France

Un livre français sur les coquetiers.
"Les Coquetiers"
Identification, provenances, formes, matières...
Par Joëlle Grandvoinnet aux Éditions Sudarènes. (Mai 2012)
Les Coquetiers par Joëlle Grandvoinnet, sudarenes.com

Pour en savoir plus ou commander:
Sudarènes Éditions

Médias

Le magasine "Collectionneur & Chineur"
n° 132 du 17 août 2012
parle du livre "Les Coquetiers"
Par Joëlle Grandvoinnet aux Éditions Sudarènes. (Mai 2012)

Les Coquetiers par Joëlle Grandvoinnet, sudarenes.com

 
 



 

 
 
 
 
 
 
Mise à jour le :

Site créé par .FR


Coquetiphilie a reçu l' Award d'or.

www.coquetiphilie.online.fr © Copyright 2010-2016 . Tous droits réservés